Top

Résilience climatique de l’approvisionnement en eau potable et d’irrigation aux Comores

Publié le

Depuis Octobre 2021, SCET-TUNISIE réalise en groupement avec le bureau d’étude HYDROPLANTE (Tunisie) l’étude du Projet « Assurer un approvisionnement en eau résilient au climat aux Comores ». pour le compte du PNUD, et financé par le Fonds Vert pour le climat.


Les caractéristiques hydro-physiques des Comores influent considérablement sur leur grande vulnérabilité aux impacts des changements climatiques. La totalité du pays, réparti en trois îles, a une surface de seulement 2 612 km2 et aucune de ses terres ne se trouve à plus de 7 km du littoral. Les Comores possèdent donc très peu de bassins versants et d’aquifères, et ceux-ci ont une faible capacité de stockage en eau naturelle. Elles sont par conséquent extrêmement vulnérables aux changements climatiques amplifiés par la variabilité et l'intensité des précipitations, provoquant d'importantes répercussions en termes de sécheresse, d’érosion du sol et de salinisation.

Le projet a pour principal objectif de renforcer la résilience climatique de l’approvisionnement en eau potable et d’irrigation de 15 des zones les plus exposées à des risques liés au changement climatique dans la région.

à lire aussi

actualite

Formation des futurs cadres gestionnaires du Plan d’urbanisme de détail de l’Unité urbaine n°6 d’Abidjan

actualite

Audit AFAQ de suivi n°1 des certifications ISO 9001, ISO 14001 et ISO 45001

actualite

Le Gouverneur de l’île de Maio au Cap Vert visite le chantier des travaux d’extension et de modernisation du Port Ingles